Les vitrages

Les vitrages font partie intégrante de l’enveloppe. A ce titre, ils peuvent concourir à une performance générale ou affaiblir l’enveloppe en générant déperditions linéiques (si les vitres ne sont pas assez isolantes) ou pont thermiques (par les menuiseries, si elles sont mal posées). Ils peuvent ainsi être responsable de pertes importantes de chaleur (jusqu’à 30% des déperditions). Point faible du bâtiment hier, les menuiseries sont désormais particulièrement efficaces, avec des performances proches de celles d’un mur, à condition d’être posées dans les règles de l’art.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>