Les solutions de rafraîchissement

Il semble bien que les logements très performants nécessiteront souvent une solution de rafraîchissement. Ce serait la rançon de leur performance thermique : de faibles apports suffisent en hiver pour chauffer le logement, mais corrélativement, en été de faibles apports entraînent une surchauffe et un inconfort.
Naturellement, avant d’arriver au rafraîchissement actif, il faut mettre en oeuvre toutes les solutions de protection connues : stores extérieurs, masques solaires saisonniers, surventilation nocturne, puits canadien associé à un double flux, etc. Malgré tout, les stratégies passives rencontrent des limites.
Ainsi, la surventilation nocturne repose sur l’hypothèse  qu’il est possible de profiter de la différence de température entre le jour et la nuit pour augmenter le débit de ventilation nocturne et absorber la chaleur accumulée dans la journée.

Cela implique, premièrement, une certaine inertie thermique du logement et, deuxièmement, l’existence d’une différence de température suffisante entre le jour et la nuit. S’il survient un épisode caniculaire de plusieurs jours, cette stratégie est ruinée. Le puits canadien, ou mieux encore sa plus récente déclinaison dans laquelle la canalisation d’air enterrée est remplacée par un échangeur eau glycolée/air, alimenté par des tubes d’eau glycolée enterrés, apporte une réponse probablement suffisante. Mais elle peut être difficile à généraliser en centre-ville.

Dans certains cas, le rafraîchissement actif à l’aide de solutions thermodynamiques sera donc incontournable. Les puissances à absorber étant faibles, il ne s’agit pas de climatiser (garantir une température intérieure et une hygrométrie stables quelle que soit la température extérieure), mais de rafraîchir.

Les appareils de climatisation classiques sont peu adaptés et notoirement surpuissants. La solution réside très probablement dans la réversibilité des solutions de chauffage thermodynamique tout air.
La puissance froid apportée est de l’ordre de 1 à 1,5 kW par logement, ce qui suffit pour assurer le confort par les jours les plus chauds.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>