Le bois : La combustion sans l’effet de serre

Le bois est une source d’énergie neutre par rapport à l’effet de serre, puisqu’en brûlant, il libère le gaz carbonique qu’il avait fixé lors de sa croissance. C’est aussi une source d’énergie renouvelable (à condition d’entretenir et de régénérer les forêts dont il provient).

Agrément d’un feu dans la cheminée ou efficacité d’une chaudière moderne, le bois vous offre de plus une vaste palette de moyens de chauffage.

Brûler le bois bois
Les bois humides ou de récupération polluent d’avantage en brûlant et encrassent plus le matériel que le bois de chauffage bien sec. La marque « NF Bois de chauffage » par exemple garantit un bon niveau de performance du combustible.

Remplacer la cheminée par un insert, un foyer fermé ou un poêle
Pour une même qualité de chauffage, ils consomment moins de bois. Celui-ci, brûlé dans de meilleures conditions, dégage moins de polluants et restitue une plus grande quantité de chaleur. Des aides financières (crédit d’impôt, etc.) peuvent vous aider à vous équiper.

Choisir des équipements de qualité
Les constructeurs ayant signé la charte de qualité « Flamme verte » s’engagent à commercialiser des matériels de qualité : performants, économes, sûrs et peu polluants. Des aides financières (crédit d’impôt, etc.) peuvent vous aider à vous équiper.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>