Comprendre les défauts naturels du bois

Fentes de sécheresse – Coups de soleil – Gerçures

Il faut distinguer entre la fente de sécheresse ou coup de soleil qui se produit dans les arbres sur pied et la gerçure sur des bois abattus.
Les coups de soleil produisent des fentes de l’écorce. Ces fentes se prolongent jusque dans l’aubier. La cicatrisation se fait, mais l’accroissement en épaisseur du bois devient irrégulier et la cicatrisation n’étant jamais très bonne on peut avoir des écoulements gommeux ou résineux, du brunissement du bois.

Fibres torse

Les secteurs fibro-vasculaire ne sont pas toujours verticaux dans l’arbre sur pied. Ils sont parfois disposés suivant une hélice d’inclinaison variable avec les essences et les conditions de végétation. C’est donc un défaut très visible sur l’arbre vivant. On les rencontre assez fréquemment dans les arbres fruitiers, chez l’épicéa, le pin, le sapin, le charme, le marronnier et parfois le chêne.

Irrégularité des couches annuelles

Si toutes les circonstances qui accompagnent la formation du bois sont constantes d’un bout à l’autre de la vie d’un arbre les cernes annuels sont d’épaisseur régulière et constante. Mais ces circonstances sont nombreuses, terrain, climats, ensoleillement et particulier.

La gélivure

La gélivure se produit principalement lorsque le froid survient très brutalement après une période relativement douce. Ainsi un froid très brutal s’établissant après une période douce au mois de février risque de provoquer plus de gélivures qu’un froid intense établi progressivement à saison normale.
L’éclatement se fait suivant un rayon médullaire, après un gonflement dû au gel de la sève dans tout le tronc. Ce qui provoque un éclatement des cernes.

La pourriture

Elle est due à l’action des champignons qui attaquent le bois au contact du sol ou soumis à des taux d’humidité anormalement élevés.
Ou due à l’infiltration de l’eau dans des zones sensibles tels que des noeuds fraîchements coupés ou trous formés par les animaux ou insectes.

L’entre écorce

Partie d’écorce incluse dans une pièce de bois scié. Elle peut être superficielle ou traversant.
Dans le régime du taillis on peut trouver des fourches résultant de la soudure par greffe naturelle de deux rejets ayant poussé sur la même souche. On verra alors en coupe transversale les deux coeurs et, dans la zone de soudure, des morceaux d’écorce qui sont restés englobés.
Au bout d’un certain temps, des formations enveloppent l’ensemble.

Les fentes

On distingue 2 types de fente :
-
Les gerces de séchage
Elles se présentent comme des fentes étroites orientées souvent suivant leur plan radial. On note leur présence qui ne diminue en rien la solidité de la pièce mais pourrait créer des défauts d’aspect lors de certaines finitions si le rabotage ne les a pas fait disparaître totalement.

- Les fentes
Elles trouvent leur origine soit dans le bois rond, soit lors du débit (dues au séchage ou aux contraintes de croissance). Les textes de définition des bois sciés prennent en compte :
Les fentes en bout, qui peuvent disparaître au rabotage,
Les fentes de face, appréciées par leur présence ou leur longueur.
Une ouverture longitudinale de la face de la planche résultant d’un séchage rapide ou défectueux.

Les flaches

Particularité liée au débit, due aux irrégularités de forme de la grume ou à sa conicité, la flache est la portion visible de la surface de la grume d’où provient la pièce. Les flaches sont caractérisées par :
- Leur longueur qui est la plus grande distance entre les extrémités de la flache. En cas de présence de plusieurs zones flacheuses sur la pièce, les longueurs des flaches individuelles s’additionnent,
- Leur largeur sur les faces,
- Leur épaisseur sur les rives.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>