Qu’est ce qu’un pont thermique ?

C’est la discontinuité entre les matériaux  et les parois de structure qui crée un pont thermique. Les ponts thermiques structuraux sont situés aux jonctions des façades et planchers, façades et refends, façades et toitures, façades et planchers bas, et sont plus ou moins importants selon la construction des parois (isolées ou non).

Les percements (portes, fenêtres, loggias…) peuvent également générer des ponts thermiques.

Dans un bâtiment non isolé, les ponts thermiques représentent  de faibles déperditions (5%) au regard des déperditions totales par les parois.

A contrario, quand les parois sont fortement isolées et les déperditions globales faibles, les ponts thermiques représentent proportionnellement une importante déperdition (plus de 30%).

Il est d’autant plus important dans ces bâtiments d’éviter les pertes de chaleur par les jonctions.

Il existe trois grandes familles de ponts thermiques :
- Ponts linéaires : déperditions à la jonction de deux parois (en W/m.K.).
- Ponts ponctuels : déperditions à la jonction de trois parois (ex. un angle en bas de mur)(en W/m.K.).
- Ponts structurels : déperditions liées à la technique de pose d’un isolant (en W/m.K.).

Comment dépister les zones sensibles ?
- Chercher les passages d’air avec une bougie devant les murs, les bâtis des portes et les fenêtres.
- Vérifier la température des murs. Si le haut est froid et le bas plus chaud, l’isolant, fixé par des agrafes qui rouillent, s’est décroché.
- Faire réaliser un diagnostic thermique par un professionnel.
- Traquer les ponts thermiques avec une caméra infrarouge (à louer).

Il est important de  :
- Calfeutrer portes et fenêtres avec des joints en mousses et remettre en état les mastics.
- Poser un isolant d’épaisseur adaptée pour les coffres des volets roulants.
- Installer un ballon d’eau chaude calorifugé.
- Isoler les tuyaux d’eau chaude.
- Poser un isolant réflecteur derrière les radiateurs de chauffage central.

Il faut agir sur le long terme
- Remplacer les fenêtres, mais attention le double vitrage n’a d’intérêt que dans une maison isolée.
- Remplacer les isolants humides ou tassés au bas des murs.
- Fermer le foyer de la cheminée, c’est une fenêtre ouverte en permanence (installer un insert).
- Modifier l’installation électrique pour éviter de percer l’isolant en posant les prises.
- Créer un sas d’entrée (porte ou un rideau) pour éviter la perte de chaleur à chaque ouverture.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>