Maison très économe, maison productrice, c’est possible !

Une construction qui consomme peu d’énergie, ce sera la norme dès janvier 2013. Un bâtiment qui consomme très peu de chauffage ou même qui fournit plus d’énergie qu’il n’en consomme, cela existe déjà : de nombreuses réalisations existent dans chaque région française.

Maison basse consommation : Limiter les besoins
Les maisons basse consommation, très économes en énergie, sont conçues de façon globale pour minimiser tous les besoins énergétiques : pas seulement ceux dédiés au chauffage, mais aussi ceux liés à l’eau chaude sanitaire, à l’éclairage, à la ventilation…

Les points indispensables pour obtenir un bâtiment basse consommation :
- une orientation favorable pour capter au mieux l’énergie solaire (façade plein sud avec de grandes baies vitrées équipées de protections solaires) et un aspect compact pour limiter les pertes ;
- un bâtiment très étanche à l’air ;
- une très forte épaisseur d’isolant au niveau des murs, des planchers et du toit et des fenêtres à isolation renforcée ;
- une VMC performante et adaptée au climat. Pour les régions froides, c’est le cas de la VMC double-flux avec récupération de chaleur à un taux supérieur à 80%, et si possible une entrée d’air neuf préchauffé (par puits climatique,…) ;
- l’eau sanitaire chauffée par un chauffe-eau solaire individuel.

Les matériaux isolants « nouveaux » à base de matières renouvelables d’origine animale ou végétale sont en passe d’être utilisés plus systématiquement dans les maisons basse consommation.

Les surcoûts de construction d’une maison basse consommation sont sensibles (de l’ordre de 15 à 20%) car le marché n’est pas encore très développé. Mais les économies de fonctionnement réalisées sont importantes et les surcoûts s’amortissent dans tous les cas en quelques années.

En France, les maisons basse consommation sont encore rares. Mais ce concept, dont les principes de construction sont simples et bien maîtrisés, à toute sa place dans une politique de construction fondée sur le développement durable.

Maison à énergie positive : Produire plus que ce que l’on consomme.
Faire de sa maison une source d’énergie, c’est réalisable, avec une conception analogue à celle d’une maison basse consommation, peu gourmande en énergie. On y installe un système de production d’électricité à base d’énergies renouvelables (panneaux photovoltaïques, petite éolienne, etc…). En y maîtrisant de plus la consommation d’énergie au quotidien, c’est un projet écologiquement et économiquement très intéressant.

un exemple positif
Une maison située dans l’ouest de la France minimise ses besoins en énergie : application des principes de construction bioclimatique, mise en place d’une isolation très performante, utilisation des énergies renouvelables pour le chauffage et l’eau chaude (CESI) et enfin production d’énergie électrique grâce à des modules photovoltaïques.
La maison consomme 3400 kWh/an et en produit… presque 4200 ! De plus, elle a émis en 2004 moins de 0,5 tonne de CO2, alors qu’une maison « classique » comparable (confort et surface) en produit 3,1 tonnes.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>