Les qualités d’une bonne enveloppe

La qualité de l’enveloppe  bâtie, la conception globale du bâtiment, la fiabilité des études énergétiques préalables sont primordiales pour économiser l’énergie et produire une ambiance confortable pour toute la durée de vie de la maison. Les points à ne pas négliger dans la conception de l’enveloppe :

- Elle doit être très bien isolée pour limiter les déperditions de chaleur (isolation thermique) et les nuisances sonores (isolation acoustique).
- Elle doit être étanche à l’air et à l’eau pour éviter les infiltrations d’air et la dégradation du bâti par l’humidité extérieure ;
- Pour assurer une bonne régulation de l’humidité ambiante, elle est associée à un système de ventilation performant. Certains produits d’enveloppe sont par ailleurs respirants ;
- Elle doit posséder une inertie suffisante pour éviter les variations importantes de température entre jour et nuit, pour amortir les surchauffes des jours chauds et éviter ainsi l’installation d’une climatisation ;
- La répartition et la conception des ouvertures doivent apporter la lumière et la chaleur en hiver (grandes baies vitrées au sud, puits de lumière le cas échéant), limiter les déperditions (vitrages à isolation renforcée) et les surchauffes en été (surfaces vitrées à l’ouest et fenêtres de toit au sud réduites, mise en place de protections solaires : auvents, rebords de toit, stores).

Il est intéressant de privilégier des produits ayant des impacts environnementaux réduits, des produits locaux ou renouvelables. Mais deux principes essentiels assurent la qualité des matériaux et de leur utilisation.
- La sélection de produits ayant fait la preuve de leur aptitude à l’usage et de leurs performances. On les reconnaît grâce aux normes, certificateurs  ou agréments dont ils sont porteurs (Agrément Technique Européen ou ATE, Avis Technique ou AT, Appréciation Technique d’expérimentation ou ATEX, etc.). Attention ! l’utilisation de matériaux n’ayant pas obtenu ce type d’agrément peut annuler la garantie décennale du bâtiment en cas de problème ;
- Le recours à des entreprises et professionnels compétents et qualifiés, connaissant parfaitement les matériaux choisis et leur mise en oeuvre.
- Les différentes types de matériaux sont issus de 3 filières principales : la filière minérale (béton, parpaings, terre cuite et béton cellulaire), la filière végétale (bois, plus récemment béton de chanvre) et la filière acier.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>