A quoi sert un écran souple de sous-toiture ?

Il contribue à la pérennité et au bon fonctionnement de la toiture, à savoir :
- Participe à la conservation et/ou l’amélioration de la performance thermique de la toiture.
- Laisse traverser l’excédent d’humidité qui évacué par la lame d’air ventilée sitée entre l’écran de sous-toiture et la couverture.
- Limite le soulèvement des éléments discontinus de couverture sous l’effet du vent.
- Protège contre les pénétrations de poussières, sables, pollens ou de neige poudreuse.
- Recueille et conduit les eaux d’infiltration accidentelles jusqu’à l’égoût.
- Réduit les risques d’intrusion des petits animaux dans les combles.
- Réfléchit les rayons infra-rouge thermiques émis en période ensoleillée pour contribuer à améliorer le confort d’été dans les combles (uniquement pour HPV réfléchissants).

A quoi sert une membrane pare-vapeur ou frein vapeur ?
Matériau imperméable mis en oeuvre sur la face chaude de la paroi (verticale, horizontale ou inclinéeà, dont la fonction est :
- de limiter la transmission de vapeur d’eau à travers la paroi, pour éviter la formation du point de rosée à l’intérieur de l’isolant.
- D’assurer l’étanchéité à l’air de l’ouvrage. Cette notion consiste à rendre l’habitation étanche aux flux d’air afin de limiter au maximum les pertes d’énergie et les gênes occasionnées.

Principe de pose et fixation provisoire.
L’écran est posé en lés successifs en respectant un recouvrement minimum de 15 cm de l’égout vers le faîtage, et fixé provisoirement au support par des pointes ou des agrafes disposées dans les zones destinées à être recouvertes par les contre-lattes.

Sens de pose
La face imprimée de l’écran HPV est orientée vers le ciel et tendue perpendiculairement aux bois de charpente.

Principe de mise en oeuvre
La fixation définitive de l’écran est assurée par la mise en place d’une contre-latte en bois, d’épaisseur minimale 2 cm et de largeur minimale 3,6 cm, fixée au support à l’aide de clous, de vis ou agrafes. Cette épaisseur de lame d’air de 2 cm est liée au respect des exigences de ventilation spécifiées dans le DTU. Elle peut porter jusqu’à 3,8 cm de façon à optimiser l’effet de cheminée et par conséquent à améliorer le confort d’été. Ceci implique l’utilisation de contre-lattes d’épaisseur supérieure.
La fixation des bois de couverture dans le support est réalisée par clouage à chaque croisement de la contre-latte et du liteau.

Raccordement à l’égout
Le raccordement à l’égout sera réalisé par une bavette autoportante. L’écran viendra en recouvrement d’au moins 100 mm sur la bavette et sera arrêté au bas de l’égout. L’organisation des bois de support doit permettre la ventilation de chaque face de l’écran selon les conditions prévues dans les DTU.
L’écran de par sa nature n’est pas destiné à être exposé pour de longues durées aux rayons ultraviolets. Par conséquent, il ne doit pas être apparent dans la gouttière.

Raccordement en rives
L’écran sera coupé à l’aplomb du pignon ou du chevron extrême débord de toit.

Raccordement au faitage
Au droit du faitage, l’écran sera refermé par un recouvrement sur l’autre versant d’au moins 20 cm.

Source : Knauf insulation
Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>