A chaque endroit son isolant

Un isolant peut se présenter sous forme de vrac, de rouleaux, de panneaux, de billes ou de matériaux solides maçonnables ; il peut être étendu à la main, injecté à l’aide d’un tuyau souple, ou pulvérisé sur des surfaces horizontales ou verticales en y ajoutant une molécule adhésive.

Les isolants étendus à la main ont plus tendance à se tasser que ceux injectés à plus forte densité.

Isoler les combles

L’isolation des combles est le point de départ de votre maison. En effet, les toits représentent les zones les plus importantes en termes de déperdition de chaleur (l’air chaud, plus léger que l’air froid, monte et reste sous les toits). Conserver la chaleur sera donc le point de départ d’une réelle économie.

Un nouveau système de photo thermique mis en place dans certaines régions permet de visualiser les pertes thermiques dues aux défauts d’isolation de la toiture des habitations.

Toits = 30%,
Renouvellement d’air = 20%
Murs = 16%
Portes et fenêtres = 13%
Sols = 16%
Ponts thermiques = 5%

Les moyennes de déperdition constatées font ressortir que 25% des fuites thermiques d’une maison individuelle passent par le toit !

Un moyen simple de se rendre compte de ces déperditions est de surveiller sont toit après des chutes de neige : les parties qui laissent fondre la neige le plus vite sont celles qui sont mal isolées ou qui présentent des fuites thermiques.

Les combles accessibles

Il faut distinguer les combles accessibles des combles utilisées !

Les combles accessibles ont une hauteur sous toit permettant d’y pénétrer et d’y circuler (par une trappe le plus souvent) et peuvent servir de grenier.

L’isolation y est généralement mise en place au-dessus du plafond du dernier étage utilisé (vrac, laines de chanvre, bois, roche ou minérales en rouleaux ou en panneaux).

La encore, il faut distinguer les combles avec plancher (les solives sont recouvertes d’un revêtement solide) – il y a un vide entre le plafond de l’étage inférieur et ce plancher – des combles sur solives (il faut marcher sur ces dernières, au risque de détériorer le plafond de la pièce inférieure !), représentant des compartiments que l’on peut remplir facilement par des isolants en vrac.

Dans le cas de combles avec plancher
On peut poser dessus :
- des rouleaux de Laine de chanvre ou de verre,
- des panneaux semi-rigide en laine de chanvre, de bois ou de roche,
- le laine de bois, de verre ou de roche en vrac.

Un matériau isolant n’est efficace que s’il est posé sans joint (trous ou ponts thermiques), de sorte à être étanche à l’air et au vent.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>