Adélie : des règles et des outils

La réhabilitation des maisons se fait trop fréquemment au coup par coup, par contact direct entre un propriétaire et une ou des entreprises artisanales. Cette absence de stratégie globale n’aboutit souvent qu’à des demi-améliorations du point de vue énergétique. Tel est le constat qui a présidé à la naissance du projet Adélie.

Adélie (Améliorateurs pour la diminution des émissions de gaz à effets de serre dans les logements individuels existants) vise à mettre au point des procédures et des outils de diagnostics et d’études thermiques qui seront utilisables par les entrepreneurs généralistes dès lors qu’ils devront améliorer l’existant (soit environ 14 millions de maisons individuelles).

L’amélioration des performances énergétiques de ce qui est déjà construit devrait permettre de diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre (le fameux « facteur 4″) en réduisant les besoins (par l’isolation), en recourant aux énergies renouvelables et en sélectionnant des équipements efficaces (pompes à chaleur, condensation,…).

Une expérimentation est en cours pour une durée de 3 ans. Elle est menée par le Groupe Architecteurs, à la fois architectes et constructeurs, EDF, Pouget Consultants (expert thermicien), Dussan Novakov (partenaire Minergie en Suisse), la Fédération Maisons de qualité et la Fédération française du bâtiment. Ne manquent que des solutions financières proposées par des établissements bancaires à l’exemple du crédit Minergie en Suisse. Bonne nouvelle les négociations sont en cours…

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>