Le doublage des murs et plafonds

Doubler un plafond est l’ultime solution s’il n’est pas possible de masquer les cavités, défauts, bref, si le plafond est en trop mauvais état. Doubler un plafond consiste à poser un revêtement sur toute la surface du plafond afin d’obtenir un ensemble propre. Pour y parvenir, plusieurs matériaux sont envisageables dont les plaques de plâtre et les dalles de plafond.

Elle accroît votre confort en vous protégeant du chaud et du froid. Les matériaux isolants limitent la propagation des ondes sonores et les échanges entre l’extérieur et l’intérieur de votre logement (air, rayonnement ou conduction par la matière).

Définition :

Le doublage est une paroi de placoplâtre élevée devant une surface (mur ou plafond). Pour favoriser l’isolation, le doublage et les parois d’origine ne sont pas en contact.

Cet intervalle est occupé, le plus souvent, par un isolant thermique et acoustique.

Les différents types de pose :

Il existe deux types de pose pour réaliser un doublage : la pose «collée» et «sur rails».

  • La pose collée est possible sur des murs sains et réguliers et ne permet pas le passage des tuyaux d’écoulements ;

  • La pose sur rails permet de reprendre des murs irréguliers ou dégradés.

Habillage placoplâtre :

L’habillage est la pose au mur de plaques de plâtre collées et jointées. Il permet de reprendre un mur ou un plafond en mauvais état (fissures…) sans l’isoler davantage (contrairement au doublage). Le mur doit toutefois être suffisamment sain et régulier pour permettre cet ouvrage ; dans le cas contraire, un doublage sur rails est réalisé.

Placoplâtre traité hydrofuge :

Le placoplâtre est un matériau poreux conducteur d’humidité. Les plaques de placoplâtre hydrofuges sont traitées spécialement pour permettre le doublage des murs d’une pièce humide (la salle de bain, par exemple).

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.