Le Parquet

Ensemble de frises ou de lamelles de bois, formant ou destiné à former un revêtement de sol intérieur (un plancher).

Les différents types de parquet sont :

  • Parquet traditionnel par excellence, le parquet massif est celui dont les essences de bois sont les plus courantes, telles que le chêne, le châtaignier, le hêtre et les bois exotiques. Il est composé de trois types  différents: les paquets traditionnels qui sont très résistants, les parquets minces et les lamelles sur chant dont la pose peut être collée ou flottante.
  • Egalement nommé parquet contrecollé, le parquet flottant qui est composé de trois couches juxtaposées, représente une garantie de qualité mais à moindre coût, et est simple à installer.
  • Le sol stratifié, plus communément appelé parquet stratifié, permet une isolation phonique et une résistance aux chocs et à l’humidité, ce qui lui permet de rencontrer un fort succès. Il est par ailleurs esthétique, facile d’entretien et moins cher que le parquet massif et le parquet flottant.

Selon le type de parquet choisi, différentes poses s’offrent à vous. Mais attention, toutes les poses ne correspondent pas forcément à tous les types de parquets. Voici les différents types de pose parquet possibles :

  • La pose clouée : cette technique est sûrement la pose la plus complexe. Il est d’ailleurs recommandé de faire appel à un professionnel pour ce type de pose. Elle concerne surtout les parquets flottants ou massifs. D’ailleurs, ce type de pose est impossible avec un chauffage au sol.
  • La pose collée : cette pose s’adapte également aux parquets flottants et massifs mais également au plancher chauffant. Bien que son installation est moins complexe que la pose clouée, celle-ci requiert tout de même un minimum de niveau de bricolage.
  • La pose flottante : c’est la pose la plus simple mais également la moins coûteuse. Le principe de cette pose repose généralement sur un système de clips à enclencher entre les différentes lames de parquet.

En fonction de la finition de votre parquet, les conseils d’entretien parquet varient :

  • Entretien parquet vitrifié : il est conseillé de dépoussiérer votre parquet dans un premier temps, puis de le laver avec un chiffon humide.
  • Entretien parquet huilé : dépoussiérez tout d’abord, puis nettoyer avec un savon-nettoyant spécial, puis y ajouter une couche d’huile environ tous les 6 mois. Il ne faut surtout pas y mettre d’eau!
  • Entretien parquet ciré : dépoussiérez, puis effectuez un nettoyage à sec ou application d’une légère couche de cire.
Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.