Ouvrez la porte

Il existe 5 principaux types d’ouverture de porte de garage, dont 2 avec des variantes, ce qui fait 7 choix au total :

  • La porte de garage basculante est constituée d’un panneau unique qui bascule vers le haut ;
  • La porte de garage sectionnelle est formée de plusieurs panneaux articulés. Deux types d’ouvertures sont possibles :

-      ouverture au plafond : les panneaux se positionnent au plafond grâce à des rails verticaux et horizontaux ;

-      ouverture latérale : les panneaux sont suspendus sur un rail et glissent le long du mur du garage ;

  • La porte de garage à enroulement est en lames d’aluminium qui s’enroulent dans un coffre situé au-dessus de l’ouverture du garage.
  • La porte de garage pliante est composée de plusieurs panneaux qui se replient sur eux-mêmes ;
  • La porte de garage battante : deux panneaux s’ouvrent vers l’extérieur à la manière d’un portail.

Critères à prendre en compte

Le choix d’une porte de garage doit être avant tout dicté par la qualité, la sécurité et le confort d’utilisation. Actionnée plusieurs fois par jour, le fonctionnement de la porte de garage doit répondre à des critères de fiabilité éprouvés tout en assurant une sécurité optimale.

L’esthétisme : L’esthétique est le premier des critères de choix. Il existe différents design de porte avec des motifs à cassette, à chevrons ou en panneaux à cabochons.

L’espace : Le choix sera aussi fonction de l’espace disponible dans le garage. Une porte basculante sera préférable par rapport à une porte coulissante si le garage est petit.

La robustesse et l’isolation : La fonction principale d’une porte de garage est de protéger contre les effractions. La porte doit être le plus solide possible, et ce sera le critère de choix du matériau (acier, PVC, bois ou aluminium).

La motorisation : Certaines portes peuvent être difficilement motorisées, d’où la contrainte d’une option pour une autre solution.

Normes de sécurité

Depuis le 1er mai 2005, la nouvelle norme européenne impose une protection plus efficace. Ainsi, les portes de garage doivent être pourvues d’une sécurité anti-pincement et d’une protection latérale contre l’accès des doigts entre le tablier et le cadre dormant.

En outre, la norme exige un dispositif de protection contre le rappel de porte.

Pour les portes motorisées, elles doivent offrir un système automatique d’arrêt, capable de bloquer la porte dès qu’elle rencontre un obstacle.

Pour vous servir toutes ces caractéristiques, demandez la porte de garage répondant à la norme européenne de sécurité EN 13241-1.

Choix des matériaux

En choisissant le bon matériau pour votre porte de garage, cela vous permettra de bénéficier d’une isolation thermique de qualité pour un entretien rapide et sans encombre. Vous avez la possibilité de choisir entre différentes matières :

  • En acier : ce matériau est doté d’une bonne isolation thermique avec notamment la double paroi. Par contre, il demande un entretien régulier (rouille très vite). Il s’agit d’une matière extrêmement solide.
  • En aluminium : matériau apprécié pour sa légèreté et sa solidité, l’isolation contre le froid laisse toute fois à désirer sauf s’il possède comme pour l’acier la double paroi.
  • En PVC : ce matériau assez léger ne requiert aucun entretien mais n’est pas réputé pour sa résistance
  • En bois : matériau très esthétique, il s’avère être un excellent isolant naturel. Un entretien régulier est à effectuer. De plus, sa pose n’est pas de tout repos (lourd)
Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.