Comment être un expert dans le bois d’oeuvre ?

Le bois d’œuvre est celui qu’on utilise pour la construction de charpentes de maisons et pour la fabrication d’une multitude d’autres produits, souvent reliés à la construction et à la rénovation résidentielles

Bois de structure: charpentes, maison en bois (bois empilé, maison à ossature bois ou poteaux poutre) et bardages, terrasses, traverses de chemins de fer. Ces bois peuvent être bruts de sciage ou rabotés. Il s’agit généralement d’un choix charpente. Les maisons à ossature bois représentent 8 % du marché des constructions neuves par an. La progression est très rapide avec des taux de croissance annuels de 20 à 25 % Le bois permet de réguler le taux d’humidité et la température à l’intérieur. C’est un excellent isolant acoustique. En cas d’incendie, le bois transmet la chaleur 10 fois moins vite que le béton et 250 fois moins vite que l’acier.

Bois de marine : membrures, bordés, espars (mât, bôme…), pièce de quille

Bois rabotés : lambris, parquets, menuiserie.

Placages: Bois déroulés ou tranchés. Essences fines ébénisterie…

Bois d’ingénierie, bois de la seconde transformation : lamellé-collé, reconstitué, abouté, contreplaqué, laminé, poutrelle en « I »…

Bois de tournage : boules, quilles, manches à outils, jouets…

Bois de tranchage : contreplaqués…

Bois de fente : merrains pour la tonnellerie, tavaillons (bardeaux de toiture)…

Bois cintré : chaises « Thonet »

Éléments de structure : Bois lamellé-collé, bois contrecollés, bois aboutés (fingerjointed), poutres en I.

Panneaux : Panneaux de grande particule (OSB), Panneaux de particule ou aggloméré, panneaux de fibre moyenne densité (MDF) ou haute densité (HDF)

Le lamellé-collé ou bois lamellé est un procédé de fabrication consistant à coller des lamelles, généralement de bois, avec les fibres du matériau dans le même sens. Son intérêt est d’une part la fabrication d’une pièce de grande dimension ou de formes particulières qui n’auraient pu être obtenues par utilisation du même matériau sans transformation, d’autre part l’amélioration de la résistance mécanique par rapport à une pièce de bois massif (grâce au triage et à la purge des défauts). Les lamelles sont d’abord séchées, triées (visuellement ou par ultrasons) et purgées de leur défaut, puis collées bout à bout pour obtenir la longueur désirée : c’est ce qui s’appelle l’aboutage. Ensuite, on met de la colle sur les poutres obtenues, puis on les superpose dans le sens de la fibre du bois et on les presse. Après rabotage, on peut appliquer des traitements ou des finitions au bois lamellé-collé afin d’obtenir la durabilité et l’apparence voulue

Le bois contreplaqué varie selon sa composition, les propriétés du contreplaqué sont proches de celles du bois massif, mais présentent une plus grande légèreté et une meilleure résistance à la déformation, aux chocs et aux intempéries. En effet, les défauts majeurs du bois sont éliminés lors de la préparation des placages et les défauts mineurs sont disséminés dans le panneau.

Les panneaux de contreplaqués sont appréciés pour leur qualité décorative et esthétique, leur stabilité, leurs performances d’isolation thermique et acoustique (renforcée par de l’usinage), leur résistance aux insectes xylophages et aux champignons (grâce à la nature des essences), ce qui leur valent d’être appréciés dans de nombreux domaines.

  • construction : ils peuvent être utilisés dans la réalisation de murs, de toitures, de planchers, de coffrages, de revêtements extérieurs.
  • transport : le contreplaqué sert principalement à la réalisation de planchers (wagons, tramways, bus, véhicules utilitaires), mais aussi à la décoration et l’ameublement intérieur (caravanes, camping-cars).
  • emballage : il sert à la fabrication de caisses, en remplacement du mois massif, car plus léger, plus étanche et permettant la réalisation de marquages soignés.
  • menuiserie : pouvant incorporer des éléments d’isolation thermique (mousse) et acoustique (matériaux lourds) sous des placages d’essences décoratives, le contreplaqué est beaucoup employé pour la réalisation de portes. Beaucoup de meubles sont aussi faits en contreplaqué.
  • aménagement intérieur : pour ses qualités acoustiques et esthétiques, le contreplaqué sert à la réalisation de décors de salles, de cloisons décoratives, de stands et présentoirs.
Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.