Une réduction d’impot, qu’est que c’est ? Qui en bénéficie ?

A force de redire les déperditions de chaleur de votre logement, d’accroître votre confort, de diminuer vos consommations, vous faites des économies ! Ainsi que de l’écologie ! Maîtriser les dépenses d’énergie, c’est d’abord faire des économies en diminuant les besoins de votre logement et en faisant appel des équipements performants. C’est aussi utiliser a votre avantages des énergies renouvelables (énergie du soleil, du vent, de l’eau, de la biomasse, chaleur de la terre) pour épargner le pétrole, le gaz ainsi que le charbon qui s’épuisent et augmente la pollution (augmente l’effet de serre).

Une réelle marge de manœuvre est possible pour réaliser des économies en consommant moins ou différemment : autant de domaines où il est nécessaire de s’investir et d’investir pour mieux maîtriser ses dépenses d’énergie.

Si vous pouvez déduire de votre revenu foncier les dépenses d’amélioration du ou des logements que vous possédez ou louez mais dans ce cas vous ne pourrez plus bénéficier du crédit d’impôt. Selon votre situation fiscale, il est peut être plus intéressant d’opter pour la déduction d’impôt si vous n’êtes pas imposable.

Qu’est ce que le crédit d’impôt ?

C’est une disposition fiscale permettant aux ménages de déduire leur impôt sur le revenu une partie des dépenses réalisées pour certains travaux d’amélioration énergétiques portant sur leur résidence principale. Il peut en bénéficier qu’il soit imposable ou non. Si le montant du crédit d’impôt dépasse celui de l’impôt dû, l’excèdent est remboursé au ménage.

Comment l’obtenir ?

Vous êtes locataire, propriétaire occupant, occupant à titre gratuit ou encore bailleurs, vous devez être fiscalement domicilié en France. Votre résidence améliorer doit être votre principale, que ce soit un appartement ou une maison individuelle.

Si vous êtes bailleur, c’est un logement de plus de 2 as, loué nu comme résidence principale pendant au moins 5 ans. La pose des matériaux ou l’installation doivent être effectuées par l’entreprise qui les fournit.

Le montant des dépenses éligibles :

-         8000 pour une personne seule

-         16 000 pour un couple soumis a l’imposition commune, avec une majoration de 400 par personne à charge.

-         8 000 pour les bailleurs, dans la limite de 3 logements par an.

-         Calculé sur montant des dépenses éligibles, déduction faite des aides et des subventions (Anah, collectivités territoriales, etc)

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.