Le parquet, comment le choisir ?

Le choix du parquet est devenue une importance primordiale dans le but de ne pas investir dans du matériel sans qualité mais aussi de donné a votre intérieur une dimension naturelle et traditionnelle ce qui fais augmenter fortement sa demande . Il s’avère donc très utile de connaitre un grand nombre de critère essentielle pour effectuer le meilleur choix dans ce domaine.

L’essence d’un parquet n’est qu’autre que le bois dans lequel il a été fabriqué. La répartition des essences se fais en quatre parties :

Classe A : aulne épicia, sapin, pin sylvestre.

Classe B : teck, bouleau, bossé, pin maritime, châtaignier, moyer, merisier, mélèze.

Classe C : afromosia, orme, angélique, chêne, érable, frêne, hêtre,eucalyptus, makoré, movingui, moabi, bouleau, hiroko.

Classe D : wengé, merbeau, jatoba, ipé, doussié, cabreuva.

Classement à partir de sa densité :

  • Essence à densité dure : doussié, jatoba, tali, wengé.
  • Essence à densité moyenne : érable, kempass, bambou, chêne, frêne, acajou, merbau, acacia.
  • Essence à densité tendre : pin, bouleau, sapin, châtaignier, teck, hêtre, bankirai, hévéa.

Classement en fonction des types de bois :

  • Bois clairs : le bouleau, le charme, le frêne, le sycomore, l’érable, le hêtre, le guatambu, l’hévéna.
  • Bois blonds : le chêne, le pin maritime, l’aulne, le châtaignier, le douglas, le mélèze, le teck, le bambou.
  • Boix roux : le doussié, le merisier, le missanda, le curupixa.
  • Bois rouge : le jatoka, le padouk, le merbau.
  • Bois dorés : l’iroko, le teck, l’afromosia,
  • Bois sombre : l’ipé, le panga panga, le weng, le palmier.
  • Bois extérieur : l’opé, le bangkirai, le jatoka, le teck.
Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.