L’isolation thermique par l’extérieur

Dans la démarche de qualité environnementale, l’isolation intervient au niveau du choix des produits de construction, de l’impact sur la consommation d’énergie et des conditions de confort et de qualité de l’air.

Actuellement, on remarque que les déperditions thermiques d’une habitation proviennent à 25% des murs et à 5% au niveau des liaisons planchers façade dues à des ponts thermiques.

L’isolation thermique par l’extérieur (I.T.E.) apparaît donc comme une solution efficace pour remédier à ces problèmes.

Ce type d’isolation améliore la résistance thermique, l’acoustique, ainsi que le déphasage thermique de l’habitation en protégeant les murs contre les variations climatiques.

Ce système permet alors de conserver la totalité de la surface habitable lors des travaux, et assure un meilleur confort d’été et d’hiver en contribuant au maintien d’une température intérieure. Enfin, il permet une amélioration esthétique de l’habitation grâce aux nombreuses solutions de vêtures existantes. Il pérennise ainsi l’habitation, et lui apporte une valeur ajoutée.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>