Pourquoi végétaliser?

  • Isolation thermique

La couverture végétale d’une toiture est un vrai « plus » en termes d’isolation. En effet, l’épaisseur de terre ou de substrat et la couche végétale offrent au toit un manteau protecteur qui contribue à limiter les pertes de chaleur de l’intérieur vers l’extérieur. En conséquence, les besoins énergétiques hivernaux qu’il s’agisse d’un immeuble ou d’une maison, sont notablemment réduits. Cette protection est également efficace en été car l’épaisseur de terre freine les flux de chaleur (principe d’inertie) tandis que les végétaux, grâce au phénomène d’évapotranspiration, font sensiblement baisser le température en toiture. En résulte un indéniable gain de confort. Quant aux économies d’énergie réalisables, elles dépendent  de la surface de toiture, de la taille de la construction, de la zone climatique et de l’épaisseur de terre ou de subtrat (selon le type de végétalisation).

  • Une toiture durable

L’atténuation des chocs thermiques, si elle a un effet immédiat sur le confort et la consommation d’énergie, en a un autre, à plus long terme, sur l’état de la toiture. Jugeons plutôt: sur une toiture classique, la membrane d’étanchéïté (indispensable, quel que soit le type de couverture) peut régulièrement atteindre  60 à 75 °C en été et descendre en dessous de zéro en hiver. Avec une toiture végétalisée, les températures en toiture varient entre 10 et 35 °C au long de l’année. Cette constance permet d’augmenter sensiblement la durée de vie des membranes qui peut doubler grâce à la protection (contre les chocs thermiques et les ultra-violets) apportée par une couverture végétale.

Cette entrée a été publiée dans Non classé. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>