La performance acoustique

L’acoustique : définition

L’ acoustique permet d’étudier les sons en les mesurant. Il s’intéresse à la propagation, absorption et la transmission des ondes sonores. Cette notion mentionne aussi la physiologie de l’oreille et la sensibilité auditive.

Comment définit-on un son ?

Le son se définit par trois critères: son niveau, sa fréquence et sa durée. Un niveau sonore se mesure en décibels et il est courant de placer les niveaux sonores rencontrés sur une echelle du bruit qui s’étend de 0 dB (seuil d’audibilité) à 130 dB (seuil de la douleur). Les bruits de la vie courante sont généralement compris entre 30 (une chambre à coucher) et 80 dB (une voiture ). Au-delà de 80 dB, une trop longue exposition au bruit peut s’avérer dangereuse. On range notamment dans cette catégorie les activités de loisirs (discothèques, salles de concert, sport mécanique…). Les sources les plus élevées (aéroports, marteaux-piqueurs sur un chantier) émettent des niveaux sonores supérieurs à 120 dB.

De plus, un son pur se décompose d’une fréquence, les sons se composent de plusieurs fréquences, leur analyse s’intéresse particulièrement au spectre fréquentiel audible. Pour simplifier l’analyse d’un spectre, la gamme de fréquence audible est divisée en bandes de fréquences (ou encore appelée bande d’octave ou octave). En acoustique du bâtiment, la gamme de fréquence considérée par la réglementation est comprise entre les bandes centrées des octaves 125 et 4000 Hz. Lorsqu’une analyse plus fine est nécessaire, des bandes plus étroites sont utilisées; elles correspondent aux bandes d’octaves divisées en trois bandes. On parle alors de bandes de tiers d’octave. Le dernier critère pour le définir est la durée, elle est plus ou moins longue ou très courte, on parle alors de sons impulsifs (choc, explosion, etc…), elle se mesure en seconde(s).

Comment se propage le son ?

Les sons et les bruits se propagent dans les gaz (l’air), les liquides (l’eau) ou les solides (objet). Quand un objet vibre, ce mouvement se transmet aux particules d’air environnantes. La vibration crée une onde sonore (des compressions et des décompressions de l’air) qui se propage de proche en proche dans toutes les directions, à l’images d’une onde se propageant à la surface de l’eau.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.