ISOLATION DU TOIT

Lorsqu’elle n’est pas isolée, la toiture peut, à elle seule, être la cause de 30% des déperditions énergétiques d’une maison. Selon une étude réalisée par le bureau d’études thermique Tribu Énergie pour l’association Promo-toit, le toit en pente avec combles aménagés apparaît comme la solution idéale pour réduire au maximum les déperditions.

Produit

Les promesses de l’ITE

  • Toiture en pente

- L’isolation par l’extérieur (ITE):

L’ITE est le système idéal pour isoler une maison aux combles déjà aménagées. Deux types de systèmes sont envisageables : le sarking et le panneau isolant. Le premier se développe, mais a surtout trouvé son domaine d’application dans les régions montagneuses (+900 m d’altitude). le second répond aux problématiques en plaine. Les fabricants proposent des systèmes complets intégrant la finition, l’isolation, l’élément porteur et le système de ventilation de la toiture. Depuis quelques mois, pour répondre à la RT 2012 et au label BBC-Effinergie qui lui sert de base de calcul, les derniers produits commercialisés ont amélioré leurs performances. Knauf a ainsi modifié la nature de l’isolant (knauf X Therm) du panneau Fibratec Ultra 015 pour obtenir un lambda de 31,5. L’avantage du panneau c’est qu’il permet de répondre à la finition intérieur et ouvre ainsi un nouveau marché au couvreur. Les panneaux de toiture répondent aux exigences du label BBC- Effinergie, base de calcul de la RT 2012 et leur mise en oeuvre est rapide.L’artisan doit compter un jour de travail avec trois salariés pour couvrir 120 m². Autre produit innovant, le panneau sandwich isolant autoportant Aero d’Unidek a l’avantage d’embarquer huit raidisseurs à l’intérieur de l’isolant (EPS), ce qui lui permet d’être autoportant jusqu’à 5 mètres. Il ne nécessite donc que deux poutres. Doté d’un pare-pluie en face extérieur et d’une finition Xella Fermacell à bord aminci, ce système affiche un R de 9 m²K/W. Les couvreurs disposent donc de plusieurs arguments pour vendre l’ITE à leurs clients.

  • Le PTZ

- L’isolation par l’intérieur (ITI) :

L’ITI est recommandée lorsque les combles ne sont pas encore aménagées. Une ou deux couches sont posées, l’objectif étant une résistance thermique au minimum de R = 6,5 m²K/W pour garantir le confort d’hiver et d’été ainsi que de faibles consommations d’énergie. Suivant le système bi-couche classique, l’isolation est placée entre chevrons en deux couches croisées et recouverte par la finition. Quelques systèmes par insufflation de laine en vrac sont parfois pratiqués. L’inconvénient majeur est la perte de place.

  • Les toitures terrasses

Les toitures terrasses représentent un marché émergent. Quatre cas de figure coexistent : les toitures accessibles (zones techniques), les non accessibles, les toitures végétalisées et les dalles sur plot. Elles sont isolées selon les mêmes principes que les toitures en pentes, mais doivent recevoir des éléments complémentaires. Une membrane d’étanchéité est soudée dans les quatre cas, en revanche les performances mécaniques de l’isolant diffèrent, suivant la surcharge installée.

Client

Jouer sur les aides fiscales

  • L’isolation du toit est éligible à l’éco-prêt à taux zéro

À condition qu’il fasse partie d’un bouquet de travaux. Cette démarche s’inscrit dans la philosophie de la marque Éco-Artisant incitant plusieurs corps de métiers à travailler ensemble. Attention, en 2011, si vos clients bénéficient de l’éco-prêt à taux zéro, ils ne peuvent plus bénéficier du crédit développement durable. Ces deux aides ne sont pas cumulables.

  • Concernant la toiture

L’isolation est prise en compte par l’éco- prêt à condition que la rénovation porte sur 100% du toit. En revanche, la réfection de la charpente, le remplacement de toutes les tuiles, l’installation d’une nouvelle fenêtre de toit, l’aménagement des combles sont exclus du champ de l’aide. Les toitures terrasses sont éligibles aux crédit d’impôt si leurs performances (R) sont supérieures ou égales à 3,0 m² K/W (Kelvin/Watt), les planchers de combles perdus, rampants de toiture et de plafonds de combles si leurs performances R sont supérieures à 5,0 m² K/W. Le crédit a été réduit à 22% (…)

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.