principales évolutions du DTU 31-2 suite…

Tolérances de planéité :

ancien DTU :
Lorsque l’on pose une règle de 2 m sur un endroit quelconque d’un élément de structure de mur, cet élément ne doit pas révéler une flèche supérieure à 5 mm.

Version 2010 :
…, certains parements (extérieur ou intérieur) peuvent imposer une tolérance de planéité réduite.

Lisse basse :

version 2010 :
La lisse basse se situe en classe d’emploi 2 lorsque la bande d’arase n’est pas perforée. Dans les autres cas, elle se situe en classe d’emploi 3.2.
Pour les points particuliers où à la hauteur au dessus du sol fini du sommet du soubassement est ponctuellement inférieure à 0,20 m, (accès pour personnes à mobilité réduite et garages), la lisse basse se situe en classe d’emploi 4.

Mise en oeuvre des éléments de structure de mur :

ancien DTU :
La fixation minimale des éléments de structure de mur se fait entre montants verticaux de jonction (…) par tirefond ou boulons d’un diamètre supérieur ou égal à 6 mm, ou par pointes…

version 2010 :
8 mm.

Entre montants de murs et éléments de charpente :

ancien DTU :
…Une surcote de l’isolant de 3 à 5 mm répond à priori à cette prescription.
…à la périphérie des parois (linteaux ou bandeaux) il est admis un R plus faible, avec mini R>1.

version 2010 :
Surcote de 5 mm.
Texte supprimé sur la périphérie des parois.

Parois verticales ou rampantes avec doublage intérieur :

ancien DTU :
- en région de plaine, la résistance thermique de l’isolant de doublage est inférieure ou égale de moitié à celle de l’isolant du mur (règle des 2/3 – 1/3) ;
- en région froide ou d’altitude > ou = 600 m, la résistance thermique de l’isolant de doublage est inférieure ou égale au tiers de celle de l’isolant du mur (Règle des 3/4 – 1/4)

version 2010 :
Texte inchangé pour l’instant. Evolution attendue dans la révision n°2 du DTU.

Pose des plaques sur les parois verticales :

version 2010
Une ossature secondaire (tasseaux bois ou métal) doit être mise en oeuvre entre la structure principale porteuse et la plaque de parement intérieur.

Exemples de solutions pour les planchers d’étage :

ancien DTU :
…la continuité verticale du pare vapeur doit être assurée… une solution couramment utilisée consiste à placer, lors de l’édification, une bande de pare-vapeur ou de pare-pluie en recouvrement de la traverse haute du mur.

version 2010 :
texte inchangé mais croquis complété avec des valeurs Sd.

Cette entrée a été publiée dans Non classé, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.